Numérisation 3D ou Digitalisation 3D

NUMERISATION ou DIGITALISATION

Le principe de la numérisation repose sur la prise d’un nuage de points issu de la surface d'un objet scanné. Nos moyens de numérisation, nous permettent de réaliser l’acquisition numérique rapide d’un objet quelque soit le matériau dont il est composé. Le post-traitement de ce nuage de points, appelé aussi STL, est réalisé à l’aide de logiciels permettant de construire un modèle polygonal (utilisé dans l’usinage, la simulation, le prototypage rapide, la métrologie dimensionnelle…). Sur la base de ce modèle, il est possible de créer des surfaces appelées « patch » et par la suite de générer une surface NURBS. Exporté vers un logiciel CAO, le modèle numérique pourra être modifié, analysé et adapté à l’environnement dans lequel il sera intégré et également adapté à son architecture interne. A l’aide de notre bras de mesure équipé d’une tête scanning, nous sommes en capacité de digitaliser des pièces de dimensions importantes rapidement, sur site client ou dans notre laboratoire. Cette étape de digitalisation permet de fournir des fichiers avec différents formats numériques avec une précision de 84µm.



REVERSE EENGINEERING ou RETRO-CONCEPTION

La rétro-conception ou aussi appelée reverse engineering consiste à reconstruire, modéliser un objet à partir du nuage de points issu du scan d’une pièce, dans le but d’aboutir à un résultat que l’on appelle un modèle paramétrique appelé aussi CAO. Les formats numériques les plus standards pour les échanges de ces fichiers sont le STEP, IGES ou PARASOLID. La construction d’un modèle nécessite de passer par plusieurs étapes dont la base est le nuage pour ensuite réaliser un maillage ou triangulation des points du nuage et enfin pour finir par une opération d’optimisation de chaque surface. Cette dernière étape se réalise en moyennant les surfaces. En rétro-conception, la précision peut aller de 0.05mm à plusieurs mm en fonction de l’état physique de l’objet lors de sa phase de numérisation.



Pour quels besoins faire appel à la numérisation 3D et la rétro-conception ?

 
• Les plans d’origine d’une pièce n’existent plus.

• Le modèle natif CAO n'est pas suffisant pour soutenir des modifications et/ou les procédés de fabrication courante.

• Composants usés ou cassés et sans aucune source d'approvisionnement.

• Renforcement des fonctionnalités.

• Base de développement d’un nouveau produit.

• Visualiser et comparer les défauts de forme de la pièce par rapport à sa CAO théorique

• Faire de l’analyse de résistance de matériaux sur la base de la pièce réelle après production.

• Analyse des fonctionnalités des produits des concurrents.

• Industrialisation initiale devenue obsolète.

• Optimisation structurelle ou de performance d’une pièce existante mais sans plan ou non conforme au plan mais fonctionnelle.

• Analyse d’usure ou contrôle qualité du ou des composants : comparaison entre le modèle théorique (CAO) et la pièce fabriquée ou la pièce ayant subi plusieurs cycles d’utilisation.

• Intégrer à un outillage des modifications apportées manuellement sur un produit par prototypage manuel.

• Analyser les déformations d’un moule en fonction de l’usure temporelle ou d’un changement de matière.

• Veille réglementaire des brevets.



Grace à nos moyens de production en interne et ceux de nos partenaires, CREATEC PLASTIQUE est en capacité de proposer une solution globale.



Ex : Numérisation 3D >> Modélisation >> Réalisation (usinage, moulage, thermoformage, impression 3D plastique et métal).

CREATEC PLASTIQUE  27 chemin de Montollier – Le Temporis 2 – ZAC de Champfeuillet 38500 VOIRON – France  -  Tel : 04 76 05 54 33
© 2020 Créatec Plastique